Le gouvernement français a donné 4 conseils pour choisir sa salle de sport à la rentrée

Comment choisir sa salle de sport : les 4 conseils du gouvernement

Le mois de septembre est une période importante pour les adhérents et pour les salles de sport. Pour les premiers, c’est l’occasion de se remettre au sport après un été reposant ou de prendre de bonnes résolutions et de se mettre en forme. Pour les seconds, la rentrée permet d’attirer une nouvelle clientèle et de fidéliser ses adhérents, avec de nombreuses offres avantageuses.

Toutefois, bien choisir sa salle de sport est essentiel pour s’entraîner efficacement et atteindre ses objectifs, avec des locaux bien aménagés, du matériel de qualité et des coaches professionnels. Afin d’aider le public à trouver la meilleure salle, le gouvernement français a donné quatre recommandations, concernant notamment les offres et la sécurité des équipements.

Pour bien choisir sa salle de sport, faire attention aux offres et aux conditions d’engagement

Ces 4 recommandations du gouvernement concernent la protection du client, et ce, à plusieurs niveaux :

  • Information du client : qualité de l’information, transparence des offres, présence de clauses abusives et pratiques commerciales trompeuses,
  • Sécurité des équipements,
  • Souscription d’une garantie.

Avant tout engagement, vérifier les tarifs et les conditions de vente

En tant que futur client de salle de sport, vous devez obtenir toutes les informations nécessaires pour faire un choix éclairé. Cela signifie que toute salle de sport ou fitness doit, en accord avec la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), communiquer de manière lisible et compréhensible :

  • Les caractéristiques essentielles du service (contenu du service proposé, durée de l’engagement, CGV, conditions de résiliation, règlement intérieur, etc.),
  • Le prix des prestations délivrées,
  • L’identité du professionnel,
  • La possibilité de recourir à un médiateur de la consommation dans les conditions prévues à cet effet.

À noter que, comme le précise le gouvernement, les prix (TTC) et le règlement intérieur doivent être affichés de manière visible et lisible dans l’établissement. Le plus souvent, le règlement se trouve à l’entrée, et le prix des prestations à l’accueil.

Se méfier des annonces trompeuses

La rentrée étant une période très commerciale pour les salles de sport, le gouvernement recommande de se méfier des offres trop avantageuses et des annonces promotionnelles trompeuses.

Selon la DGCCRF, en 2019, 65 % des établissements contrôlés étaient en anomalie sur au moins un point de réglementations, avec comme anomalies principales :

  • La présence de clauses illicites ou abusives dans les contrats d’abonnement,
  • Le non-respect des obligations d’information du consommateur,
  • Le non-respect des règles relatives à la vente à distance,
  • L’absence de remise de facture,
  • Des pratiques commerciales trompeuses, qui concernaient près de 25 % des établissements contrôlés.

Selon le gouvernement, ces annonces trompeuses pouvaient correspondre à des offres temporaires qui semblaient s’appliquer à toutes les formules alors qu’elles n’en concernaient que certaines, des offres plus chères que le tarifs normales, des promotions s’appliquant toute l’année, ou des promotions qui n’indiquaient pas si elles étaient conditionnées à un abonnement à durée déterminée.

Pour faire un choix éclairé et vigilant, le gouvernement recommande de bien vous renseigner avant de signer tout contrat d’abonnement, vérifiant les points ci-dessus, sans oublier les conditions de résiliation. En cas de doute ou d’absence d’informations claires, n’hésitez pas à poser un maximum de questions (prestations dispensées, frais d’inscription ou de dossier, prix de l’abonnement sur le premier mois et les mois suivants, etc.).

Le gouvernement recommande de faire une séance d’essai pour vérifier les équipements

Faire une séance d’essai pour vérifier la qualité et la sécurité des équipements

La sécurité des équipements est une priorité essentielle pour les salles de sport, voulant proposer les machines et matériels les plus sûrs pour leurs adhérents. Et si, dans l’ensemble, le matériel des clubs de sport et fitness était plutôt sûr (enquête de 2015 relative à la sécurité des équipements sportifs dans les salles de sport de la DGCCRF), l’enquête annonçait avoir constaté certaines anomalies :

  • Absence de fixation d’un agrès de traction,
  • Installation de tapis de course sans surface suffisante de sécurité en cas de chute,
  • Non-respect de certaines consignes d’utilisation des machines et consignes non rédigées en français, ce qui n’est pas conforme à la réglementation.

Pour éviter tout risque, le gouvernement recommande de visiter la salle et de faire une séance d’essai (déjà proposée par la majorité des salles de sport) afin de se rendre compte par soi-même de la qualité et de l’état des équipements.

La souscription à une assurance

Une salle de sport a l’obligation de souscrire à une assurance couvrant la responsabilité civile de tous les sports, dans le cas d’une blessure causée par un autre adhérent. Ainsi, l’abonné n’a aucune obligation de souscrire personnellement à une assurance.

Toutefois, le gouvernement peut recommander de souscrire à une assurance personnelle, pour couvrir les soins et les secours en cas d’une blessure causée à soi-même.

Colin Fauter
Colin Fauter
J'ai créé Fitness Boost en 2016, et j'ai accompagné depuis des centaines de dirigeants de clubs pour les aider à vivre sereinement de leur passion. Je recherche et transmets chaque semaine les connaissances et méthodes qui permettent de transformer un club peu lucratif en machine au service de votre vie.
Colin Fauter
Colin Fauter
J'ai créé Fitness Boost en 2016, et j'ai accompagné depuis des centaines de dirigeants de clubs pour les aider à vivre sereinement de leur passion. Je recherche et transmets chaque semaine les connaissances et méthodes qui permettent de transformer un club peu lucratif en machine au service de votre vie.

Apprenez comment faire décoller votre club :

Nos autres articles